Précédent  ( 25 sur 101 ) Suivant

A. Mortimer SINGER   -   Brevet n° 24

A. MORTIMER SINGER, sujet britannique, né le 25 juillet 1863 à Yonkers (États-Unis), est le fils de l'inventeur qui créa la célèbre maison de mécanique et de machines à coudre.

Pratiquant à peu près tous les sports, de la chasse à courre au yachting, il fait de nombreuses ascensions en sphérique, dont un voyage aller et retour d'Angleterre en Belgique.

L'aviation entrant dans sa phase sportive, Mortimer Singer possède la meilleure des préparations à la conduite d'un aéroplane.

Installé à Mourmelon pendant quelques semaines, il commence son apprentissage sur un Voisin. Il acquiert ensuite un Blériot, un Antoinette, puis un biplan Henry Farman. Sur cet appareil, il parvient rapidement à doubler le cap redouté de l'heure en aéroplane, performance dont peu d'aviateurs peuvent encore se glorifier à fin 1909.

Il obtient le 6 janvier 1910 le brevet de l'Aéro-Club de France, sous le N° 24. Il est le huitième pilote breveté en Angleterre.

Son habileté est reconnue et appréciée de ses rivaux. Un grave accident survenu à la suite d'une perte de vitesse pendant son entraînement le met pourtant hors de combat, le 1er février 1910, avant même l'ouverture du meeting d'Héliopolis.

Singer A. Mortimer

Resté estropié, Mortimer Singer doit abandonner tous ses sports favoris, mais demeure un yachtsman convaincu à voile et à vapeur.

Il fonde un prix de £ 10.000 pour le meilleur record de distance sans escale qui serait établi en 1912 par un avion britannique piloté par un officier de marine accompagné d'un passager. Le prix fut gagné par le lieutenant Longmore, de la Royal Navy, devenu plus tard chief marschal de la R.A.F.

Mortimer Singer est décédé à Londres en 1930.

Précédent  ( 25 sur 101 ) Haut Suivant