Rechercher un matricule

Constellation de type L.1049 (23 sur 24)

Précédent Retour Suivant


F-BHMK
TYPE L1049G-82-98 CN 4670
PropriétaireAir France
CertificatsCertificat De Navigabilité N°22631 du 31-01-1957
Certificat d'Immatriculation N°B.5112 du 31-01-1957
Moteurs Wright Cyclone 972TC18-DA3
Hélices Hamilton Standard Hydromatic Réversible 43H60
Prise En Charge Burbank 22/01/1957
Mise En Service 08/02/1957 - Version 86 S
DATESÉVÉNEMENTSHEURESDIVERS
08-01-1957Burbank - Pesée : 34440 kg
22-01-1957Arrivée Orly - Visite de classification BV256

ACCIDENT : 06-12-1957 à 3078 hdv

Détruit Orly lors d'un vol d'entrainement à 18 h - CDB M. Gobert - Pas de victimes
Vol sémestriel de contrôle avec quatre atterrissages de nuit. Le plafond était de 60 pieds et visibilité de 1500 m quand la 4ème approche a été effectuée. Après une approche normale ILS GCA sur la piste 26L, l'avion a brusquement viré vers la gauche, a touché la piste puis a rebondi. L'avion s'est alors écrasé à l'arrière de la piste.
CAUSE PROBABLE : L'accident fut le résultat des manoeuvres correctives excessives exécutées lors du contact avec la piste. Du givrage sur l'avion pourrait avoir réduit ses qualités aérodynamiques.

Le Figaro - 7 Décembre 1957

AU COURS D'UN VOL D'ENTRAÎNEMENT
Un « Superconstellation » touche d'une aile et se rompt en atterrissant à Orly

- Les sept membres de l'équipage, seuls à bord, sont indemnes
- L'appareil qui a subi un commencement d'incendie est gravement endommagé.
Accident du F-BHMK

Le nez de l'appareil quelques instants après que les pompiers se furent rendus maîtres de l'incendie qui s'était déclaré dans les deux ailes


Deux quadrimoteurs transportant chacun une cinquantaine de passagers venaient à peine de décoller d'Orly quand des flammes immenses s'élevèrent au sud de l'aéroport. On crut d'abord qu'il s'agissait d'un Viscount à destination de Nice.
C'était en réalité un Constellation super-G d'Air France, immatriculé F-BHMK, relativement récent puisqu'il a été livré en janvier dernier à notre compagnie nationale. À bord se trouvaient cinq commandants de bord, tous pilotes expérimentés, spécialistes de l'Atlantique nord pour la plupart, et deux mécaniciens. L'appareil avait effectué un « cheval de bois » en touchant le sol de la piste nord-sud. Tous les occupants, heureusement, sortaient sains et saufs de cet accident.
D'après les déclarations des techniciens, l'avion aurait abordé la piste dans d'excellentes conditions ; toutefois l'aile gauche avait paru s'affaisser et avait raclé le béton de la piste. Le choc fut sans doute assez brutal puisqu'on vit le plan de l'appareil touché prendre feu immédiatement. Puis le quadrimoteur se trouva déséquilibré, il vira dans l'herbe où il s'immobilisa.
L'équipage se précipita aussitôt vers la sortie de secours des passagers et, en manches de chemise, sauta sur le sol au moment où l'appareil était environné de flammes.
Les pompiers de l'aéroport, ainsi que ceux de la base militaire d'Orly furent en quelques minutes sur place. À 21 h. 30, l'appareil était toujours environné de hautes flammes que les pompiers attaquaient à grand renfort de mousse. Mais les sauveteurs ne purent empêcher les deux ailes d'être détruites par le feu.
Rapport enquête BEA

Rapport d'enquête du BEA

Feuilleter le Rapport d'Enquête


D'après les déclarations du pilote, le capitaine Marcel Gobert, tout était normal à bord, au moment où il amorçait l'ultime procédure de l'atterrissage. Toutefois, en prenant contact avec le sol, le pilote remarqua que l'appareil avait eu un léger tressaillement et prit aussitôt la décision de remettre les gaz et de prendre de l'altitude. C'est alors que le feu se déclara au plan gauche de l'appareil. Il coupa alors les gaz, freina et put enfin immobiliser l'appareil à mi-piste.
L'équipe du super-constellation endommagé était composé des commandants de bord Jean Loudaits, Marcel Gobert, Jacques Casties et Jacques Mims et dés mécaniciens navigateurs Paul Even et Christian Dereix.
Le procureur de la République, M. Lamavel, de Corbeil, après avoir conféré avec le juge d'instruction Kauffer, et le commissaire divisionnaire Duclos, chef de la police de l'Air d'Orly, a décidé de ne pas ouvrir une information judiciaire, les occupants de l'appareil étant sortis indemnes de l'accident.
De ce fait, l'épave du quadrimoteur a pu être enlevée rapidement et le trafic reprenait normalement à 22 h. 30.

Le communiqué d'Air France

La compagnie Air France communique :
Le 6 décembre 1957, à 19 heures. (heure locale), le super-constellation d'Air France F-BHMK, qui venait d'effectuer à vide un vol d'entraînement d'équipage, s'est trouvé en difficulté en atterrissant sur la piste nord-sud d'Orly. L'appareil, déséquilibré, a touché d'une aile et s'est rompu. Les ailes ont été détruites par un incendie consécutif. Mais du fuselage intact les trois membres de l'équipage et les quatre membres du personnel navigant à l'entraînement sont sortis indemnes.
GV = Grande Visite - RG = Révision Générale

Fiche de Suivi Technique Avion « Officielle » - Direction du Matériel d'Air France - Sauvegardée par André THOMANN, compilée par Gérard MOUGENOT et collationnée avec les documents DM, carnets de note et la mémoire de Louis ATTENOUX. Anecdotes, commentaires, photos et films ajoutés par Dominique OTTELLO.

Précédent Accueil Retour Haut Suivant

MÀJ : 20 juin 2017

Suivi des modificationsInformation
Historique des modifications du site

Les dix dernières modifications

Vilgénis  Photos 57e anniversaire promotion 60-63
Bibliothèque  Science & Vie Hors Série - Spécial Aviation 2017
Passion  Le Multiplex sur B747
Vilgénis  Photos repas Promotion 51-54 à Mennecy du 22 avril 2017
Vilgénis  Décès Jean-Louis Rattier, premier chef de centre.
Constellation  Photo F-BAZH avec « cuffs » sur les pieds de pales
Vilgénis  Mise à jour surnoms promotion 1975-1978 (Merci à Patrick Trésorier)
Crevette  Photo Hippocampe Ailé Savoia S62P en 1922
Vilgénis  Promotion 1949-4952 - Nouvelles photos (31 à 33)
Vilgénis  Au delà des bouchures (Chronique d'une vie) - Pierre Manigault « Mannix »


Cliquez pour les voir toutes avec les liens

À propos de ce site

Livre d'orInformation
Visualisation des messages laissés dans mon livre d'or. À l'aide d'un formulaire, vous pourrez, si vous le désirez, écrire un message.

Effectuée par freefind.com

Fichiers WampserverInformation
Dépôt secondaire Wampserver
Tous les fichiers d'installation de Wampserver
Tous les « addons »
- Apache - PHP - MySQL
- PhpMyAdmin
- Adminer
- PhpSysInfo
etc.

MétauxInformation
Métaux et alliages aéronautiques
L'acier et ses alliages,
l'aluminium et ses alliages (Alpax, Duralumin, Duralinox, Zicral,...),
le magnésium et ses alliages,
le titane et ses alliages.
Propriétés physiques et chimiques.
Traitements thermiques et chimiques. Etc.

Documents - FichiersInformation
Lecture de documents ou
Téléchargement de fichiers (pdf), regroupant les différents thèmes de ce site.

FAQ de fraInformation
La FAQ (Foire Aux Questions) du groupe de discussions fr.rec.aviation

ConcordeInformation
Concorde dans la presse entre 1965 et 2003

Plus de 700 documents
- des coupures de presse, la plupart patiemment récupérées et archivées par un agent Air France passionné de Concorde, Pierre Dumez, père d'un de mes anciens collègues,
- des extraits de revues internes Air France (Briefing, France Aviation, Point Fixe,...), avec l'aimable autorisation d'Air France
- un extrait de Lignes Aériennes, avec l'aimable autorisation de Jacques Darolles
- quelques photographies de matériel,
- des documents divers, comme la brochure du Comité de soutien Concorde d'avril 1974, aimablement communiquée par Francis SAINT PIERRE.
On peut y trouver l'historique en trois étapes, le premier vol, les essais au sol et en vol, les moteurs, la philatélie, la publicité technique et commerciale, le tragique accident du F-BTSC, les modifications, le redécollage et l'arrêt des vols.

Forum des Anciens de VilgénisInformation
Accès direct au forum des Anciens du CIV (Centre d'Intruction de Vilgénis) d'Air France.

ContactInformation
Formulaire à remplir pour vous permettre de m'envoyer vos commentaires, critiques et suggestions sur ce site.

Je suis Manchester
Je suis Paris