Retour Livre  ( 122 sur 145 ) Retour Livre

Grande image (103a id=104)

Pages Annexes

Annexe précédente     Annexe suivante

Jeunes gens ! Faites du planeur

Si, au plaisir de voler, nous voulons ajouter celui de connaître un peu mieux l'élément dans lequel nous aspirons à nous mouvoir ; si nous voulons y joindre la science du constructeur et du metteur au point de machines nouvelles ; si nous voulons, en un mot, contribuer à faire progresser l'aéronautique, nous sommes assurés que le vol sans moteur a le plus bel avenir. Je sais tout, en publiant un article documentaire, un mois seulement après la création de l'organisme officiel du vol à voile français, a magnifiquement contribué au succès de nos premières réalisations. La puissance de sa diffusion nous a valu nombre d'adhésions et de concours. Nous sommes heureux que Je sais tout continue à nous apporter, sous toutes ses formes, son aide précieuse, et nous souhaitons que ses appels soient entendus des chefs de l'industrie privée, afin que le vol à voile puisse prendre en France son plein essor.

Pierre MASSENET, Ingénieur de l'École Supérieure d'Aéronautique, Président de l'Avia et du Club Aéronautique Universitaire.



Tout nous engage à rattraper sans désemparer notre retard en matière de vol à voile. Nous ne manquons, pour faire aussi bien et même mieux que nos concurrents étrangers, ni de terrains, ni de techniciens, ni de pilotes. Mais la réussite est à la merci d'un mouvement d'opinion et de l'adhésion morale de la masse. »

Telle était la conclusion de l'article sur le vol à voile que notre éminent collaborateur le général Boucabeille, directeur du Comité français de Propagande aéronautique, publiait en juin dernier, ici même.

Le président de l'Avia a bien voulu reconnaître ci-dessus la part prépondérante prise par Je sais tout à la toute première expansion de ce nouveau sport, appelé à devenir un instrument d'études unique pour l'aéronautique. Et cela nous incite à redoubler d'efforts, tant au point de vue de la propagande propre à recruter des adhérents que de celle, plus indispensable encore, qui doit amener l'élément sine qua non du succès : l'argent.

Car, si nous avons bien terrains, techniciens et pilotes, il nous manque, hélas ! beaucoup d'appareils. À peine pourrions-nous en aligner une douzaine en ordre de marche ! Encore ne serait-ce que des engins d'apprentissage destinés aux lancers du débutant, mais bien incapables de fournir ces vols de durée qui, après l'enthousiasme des essais initiaux, peuvent seuls maintenir la foi.

À cet égard, qu'il nous soit permis de mettre particulièrement en évidence le geste généreux d'un grand industriel, M. Pierre Thibaud, offrant à l'Avia un planeur que nous vîmes voler avec le plus grand succès. Don fait dans l'intérêt national, pour favoriser une école d'énergie et d'audace, en même temps que des recherches scientifiques, mais que les jeunes membres du club ont reconnu de la plus aimable et élégante façon : en peignant, sur les ailes et l'empennage de ce beau cadeau, d'immenses Gibbs, la célèbre marque des fabriques du donateur.

Désormais, et à chaque lancer, la firme de tant d'excellents produits d'hygiène apparaît aux yeux des nombreux assistants des meetings, en les plus diverses régions de France. Récompense publicitaire bien méritée, à laquelle nous ajoutons, en toute indépendance et sympathie, la diffusion rédactionnelle de Je sais tout. Combien d'autres importants industriels pourraient suivre l'exemple de M. Pierre Thibaud, sans que leur budget de publicité en soit sensiblement affecté !

Tirage de brin

Les deux équipes, tirant chacune un brin du sandow, viennent d'arrêter leur effort et regardent filer au-dessus d'elles, telle une flèche, le planeur qui ira se poser à quelques centaines de mètres, dans la vallée.

Que n'ont-ils assisté à la quinzaine nationale du vol sans moteur, première grande manifestation organisée par l'A via, sous le haut patronage du ministre de l'Air, et qui eut lieu près de Sens, du 6 au 21 septembre dernier. 450 lancers y furent effectués et 26 brevets décernés, dont 23 à des pilotes d'avion, les 3 autres ayant été passés par trois novices du plus lourd que l'air. Ils y auraient vu toute une jeunesse ardente, prompte à l'enthousiasme, mais aussi persévérant dans les tâches fastidieuses, telle la remontée, sur la colline, de l'appareil -posé après vol dans le fond de la vallée.

C'est ainsi que ces véritables pionniers savaient se contenter de petites envolées de quelques dizaines de secondes, chèrement acquises au prix d'heures d'efforts. Ils étaient soutenus, ce faisant, par les prouesses - qu'ils espéraient bien imiter prochainement - soit accomplies en leur présence (Auger, un as du « sans moteur », se maintint une trentaine de minutes au-dessus du terrain de Sens), soit, surtout, réalisées à l'étranger : en Allemagne, particulièrement. Outre-Rhin, en effet, les clubs se multiplient, et les progrès s'accentuent chaque jour. Les performances y sont d'ailleurs remarquables. C'est ainsi que l'on vole facilement, à la Rhoen, pendant des heures entières, que l'on monte à plusieurs centaines de mètres de hauteur, et que Kronfeld y bat le record de distance avec 161 kilomètres ! Au récent concours de cet été, plus de 54.000 francs de prix furent attribués, sans compter les coupes et les primes de déplacement et d'entretien.

Courbes des Records

PROGRESSION DES TROIS PRINCIPALES SORTES DE RECORDS DU VOL À VOILE

En France, nous devons rapidement en arriver là, puisque, aussi bien, le ministère a reconnu toute l'utilité du vol sans moteur, et qu'il s'est même fait représenter à la quinzaine de Sens par M. l'inspecteur général Fortant. Maintenant que se groupent, impatients, les jeunes participants, que les mécènes se révèlent ! Aux nouvelles générations germaniques, trop souvent turbulentes et agressives, il faut que nous puissions opposer une adolescence entraînée aux joutes sportives. Et nul autre sport, mieux que le vol à voile, ne forme à la fois le muscle et l'esprit, tout en préparant d'ailleurs, pour l'aviation de demain, les pilotes les plus habiles et les plus hardis.

André SUQUET, Ingénieur des Arts et Métiers


LES PLAISIRS DU PREMIER ENVOL

Le premier envol

On se rappelle que les premiers vols planés furent exécutés par Otto Lilienthal en 1891, à l'aide d'un planeur où le pilote était suspendu par les aisselles à la cellule, la direction étant obtenue non par des gouvernes, mais par déplacement de poids. Ci-dessus un appareil dérivé de ce prototype et qui permet d'honorables performances (quelques centaines de mètres).


Retour Livre Haut Retour Livre


MÀJ : 04 juillet 2018

Suivi des modificationsInformation
Historique des modifications du site

Les dix dernières modifications

Vilgénis  Promo 1960-1963 - 58e anniversaire - Ajout photos de Jacques Demarque » Mado »
Vilgénis  Promo 1960-1963 - 58e anniversaire
Vilgénis  Photos repas promotion 51-54 étendue - Mennecy 28 avril 2018
Vilgénis  Photos repas ABC du 10 avril 2018 - Le Trumilou
Constellation  CN-CCN (Ex F-BBDT) à Casablanca Anfa en 2004 (Léon Yann)
Constellation  CN-CCP (Ex F-BAZH) atterrissage Meknès 1960 (Léon Yann)
Constellation  Photo F-BAZE détruit bombe Alger 22/04/1952 (Léon Yann)
Bibliothèque  L'Illustration Spécial Aéronautique 1936 - Détails table matières et photos
Vilgénis  Repas ABC du 17 novembre 2017
Vilgénis  Promotion 82-85 - Photo 35e anniversaire


Cliquez pour les voir toutes avec les liens

À propos de ce site

Livre d'orInformation
Visualisation des messages laissés dans mon livre d'or. À l'aide d'un formulaire, vous pourrez, si vous le désirez, écrire un message.

Effectuée par freefind.com

Fichiers WampserverInformation
Dépôt secondaire Wampserver
Tous les fichiers d'installation de Wampserver
Tous les « addons »
- Apache - PHP - MySQL
- PhpMyAdmin
- Adminer
- PhpSysInfo
etc.

MétauxInformation
Métaux et alliages aéronautiques
L'acier et ses alliages,
l'aluminium et ses alliages (Alpax, Duralumin, Duralinox, Zicral,...),
le magnésium et ses alliages,
le titane et ses alliages.
Propriétés physiques et chimiques.
Traitements thermiques et chimiques. Etc.

Documents - FichiersInformation
Lecture de documents ou
Téléchargement de fichiers (pdf), regroupant les différents thèmes de ce site.

FAQ de fraInformation
La FAQ (Foire Aux Questions) du groupe de discussions fr.rec.aviation

ConcordeInformation
Concorde dans la presse entre 1965 et 2003

Plus de 700 documents
- des coupures de presse, la plupart patiemment récupérées et archivées par un agent Air France passionné de Concorde, Pierre Dumez, père d'un de mes anciens collègues,
- des extraits de revues internes Air France (Briefing, France Aviation, Point Fixe,...), avec l'aimable autorisation d'Air France
- un extrait de Lignes Aériennes, avec l'aimable autorisation de Jacques Darolles
- quelques photographies de matériel,
- des documents divers, comme la brochure du Comité de soutien Concorde d'avril 1974, aimablement communiquée par Francis SAINT PIERRE.
On peut y trouver l'historique en trois étapes, le premier vol, les essais au sol et en vol, les moteurs, la philatélie, la publicité technique et commerciale, le tragique accident du F-BTSC, les modifications, le redécollage et l'arrêt des vols.

Forum des Anciens de VilgénisInformation
Accès direct au forum des Anciens du CIV (Centre d'Intruction de Vilgénis) d'Air France.

ContactInformation
Formulaire à remplir pour vous permettre de m'envoyer vos commentaires, critiques et suggestions sur ce site.

Je suis Paris