Du 749 au 1049

Dix compagnies aériennes achetèrent une centaine de ModeL.749. Grâce à ses moteurs de 2 700 ch, cette nouvelle version, qui pouvait décoller au poids de 46 250 kg, disposait dans les parties externes de la voilure de nouveaux réservoirs qui lui permettaient de parcourir 1600 km de plus sans réduction de la charge marchande. Les performances furent à nouveau améliorées avec l'apparition du ModeL.749A, sur lequel le poids était porté à 48 500 kg. L'USAF acheta dix 749, auxquels elle attribua la désignation de C-121, deux de ces appareils, baptisés Bataan et Columbine, étant affectés au transport des généraux MacArthur et Eisenhower. Lorsque ce dernier accéda à la présidence des Etats-Unis, c'est encore un de ces C-121, appelé Columbine II, qui servit à ses déplacements.

L.749 - Plan couples et stations

L.749 Vues des « stations » - Clic pour grande taille

L.749 - Plan stations

L.749 Vues des « stations » - Clic pour grande taille

L.749 - Trois vues

L.749 - Trois vues - Clic pour grande taille

L'US Navy, qui dès 1945 avait employé, sous la désignation R7V-1, deux Constellation provenant du lot commandé par l'Army, acquit deux ModeL.749 qui, sous les dénominations de PO-1W et WV-1, furent ses deux premiers avions de veille radar. La présence de volumineux radômes sur et sous le fuselage de ces machines qui volèrent en 1949 rendit nécessaire le montage de dérives plus hautes, grâce auxquelles l'appareil conservait de très bonnes qualités de vol. Les commandes militaires arrivèrent à point nommé, en une période où, sans elles, le constructeur eût peut-être éprouvé quelques difficultés à donner des successeurs au ModeL.749.

L.1049 - Trois vues

L.1049 Trois vues - Clic pour grande taille
Comparaison L.749 et L.1049

En rallongeant le fuselage, les ingénieurs de Lockheed créèrent le ModeL.1049 « Super-Constellation », l'ensemble du programme, dont la responsabilité incombait désormais à Carl Haddon, recevant une impulsion nouvelle en 1950. Dès l'année précédente, des C-121 avaient participé au pont aérien de Berlin, totalisant quelque dix millions de kilomètres/passagers, à partir des bases de Westover et de Rhein-Main (Lockheed avait alors ouvert une véritable station-service sur l'aérodrome d'Idlewild).

Constellation et Super-Constellation

Photo Lockheed


Après le Constellation, Lockheed sort le Super Constellation
Burbank, le 17 octobre 1950. L'avion qui est présenté sur l'aire de stationnement des usines de Burbank est superbe. La marque Super Constellation est peinte sur le fuselage. À son côté, un Constellation tel qu'on le connaît. Il semble envier à son voisin les 5,56 mètres qui lui manquent pour être extérieurement son égal. En réalité, l'avion que Lockheed présente est le tout premier Constellation construit en 1943. Il a subi les modifications qui en font le Super Constellation. C'était le ModeL.049 ; il est devenu le ModeL.1049. Lockheed n'a pas cessé de faire évoluer son appareil. Le 649 avait réglé les problèmes de moteurs et de risques d'incendie qui en découlaient. Les 749 et 749A, dont Air France est équipée, sont plus lourds, ils pèsent 46 et 48,5 tonnes. Leur rayon d'action est plus long grâce à des réservoirs de 22 000 litres. Le Super Constellation, avec ses 4 moteurs de 3250 ch, consomme près de 2000 litres par heure de vol. Il en emporte près de 25 000 et son poids maximal au décollage est de 54 430 kg.


En 1950, apparut le L.1049, qui offrait, entre autres avantages, celui d'une cabine de section constante. Le tout premier L.1049 vola le 13 octobre 1950, avec son nouveau fuselage rallongé de 5,59 m, sur lequel les hublots n'étaient plus circulaires, mais carrés. Bien que la TWA eût joué un rôle essentiel dans la création du L.1049, ce fut la compagnie Eastern Airlines qui, la première, mit l'avion en service, le 15 décembre 1951, sur la ligne de Miami.


Vint ensuite le L.1049B, modèle conçu pour le transport des marchandises et doté, outre son plancher renforcé, de deux vastes portes de chargement. L'US Navy incita Lockheed à adopter sur cette version les moteurs Wright Turbo-Compound, dérivés des R-3350 utilisés sur tous les appareils précédents. Ces propulseurs développant une puissance de 3250 ch, les ingénieurs en attendaient non seulement une vitesse de croisière plus élevée, mais aussi la possibilité d'atteindre un poids au décollage de 60 330 kg. Bien que la mise au point du Turbo-Compound eût exigé certains délais, ce nouveau moteur permit d'éliminer le principal défaut des premiers L.1049, à savoir un léger manque de puissance motrice, la vitesse de croisière n'excédant pas, avec les anciens propulseurs, 483 km/h. Outre cinquante-sept R7V-1 destinés à l'US Navy (dont trente-deux allaient être ultérieurement versés à l'USAF, devenant des C-121G), Lockheed vendit directement trente-trois C-121C à l'Air Force.

Quelques versions du L.1049

Fuselage de construction métallique demi-coque de section circulaire avec cabine pressurisée. Voilure à aile basse cantilever métallique à deux longerons et volets de Fowler. Empennage à triple dérive. Train d'atterrissage tricycle escamotable à diabolos.

Jambe avant et train principal du L.1049C

Trains avant et principal L.1049C

Aviation Magazine n°60 - 15 octobre 1952


La seule différence extérieure entre un L.4049C et un L.1049G réside dans l'écartement des deux tubes « pitot » qui sont quasiment côte-à-côte sur un L.1049C alors qu'ils sont écartés sur un L.1049G pour éviter qu'en cas de collision aviaire les deux tubes ne soient bouchés simultanément. Commentaire de Louis Attenoux

Intérieur d'un Super Constellation

Aviation Magazine n°60 - 15 octobre 1952


La cabine avant d'avoir reçu son aménagement intérieur
La même cabine après avoir reçu ses fauteuils et ses aménagements

L.1049C Crew Operating Manual
Lockheed Aircraft Corporation - 1953

L.1049C Crew Operating Manual

Lockheed Aircraft Corporation


Cliquez sur l'image pour feuilleter le manuel


Les différents types de L.1049 « civils » fabriqués
TypeNombreTypeNombre
L.1049-02-541L.1049G2
L.1049-54-8010L.1049G-02-821
L.1049/02-5413L.1049G-03-1242
Total L.1049 = 24L.1049G-03-14210
L.1049C-55-1033L.1049G-821
L.1049C-55-813L.1049G-82-1024
L.1049C-55-8316L.1049G-82-1058
L.1049C-55-872L.1049G-82-1065
L.1049D/01-821L.1049G-82-1092
Total L.1049C = 25L.1049G-82-1101
L.1049E-55-1091L.1049G-82-110/11426
L.1049E/013L.1049G-82-1123
L.1049E/01-553L.1049G-82-1232
L.1049E/01-822L.1049G-82-1324
Total L.1049E = 9L.1049G-82-1441
L.1049H-033L.1049G-82-1511
L.1049H-03-1524L.1049G-82-151(F)1
L.1049H-82-1472L.1049G-82-1532
L.1049H/01-021L.1049G-82-1611
L.1049H/01-0316L.1049G-82-814
L.1049H/01-03-1491L.1049G-82-921
L.1049H/01-03-1572L.1049G-82-9813
L.1049H/01-03/062L.1049G-82-991
L.1049H/01-068L.1049G-82-99(F)1
L.1049H/01-06-1621L.1049G/01-03-1583
L.1049H/02-033L.1049G/022
L.1049H/02-064L.1049G/02-8238
L.1049H/03-823L.1049G/02-82(F)1
L.1049H/051L.1049G/82-1611
L.1049H/062Total L.1049G = 142
L.1049H/06-035
L.1049H/07-061
Total L.1049H = 59
TOTAL des Constellation L.1049 = 259

MÀJ : 20 juin 2017

Suivi des modificationsInformation
Historique des modifications du site

Les dix dernières modifications

Vilgénis  Photos 57e anniversaire promotion 60-63
Bibliothèque  Science & Vie Hors Série - Spécial Aviation 2017
Passion  Le Multiplex sur B747
Vilgénis  Photos repas Promotion 51-54 à Mennecy du 22 avril 2017
Vilgénis  Décès Jean-Louis Rattier, premier chef de centre.
Constellation  Photo F-BAZH avec « cuffs » sur les pieds de pales
Vilgénis  Mise à jour surnoms promotion 1975-1978 (Merci à Patrick Trésorier)
Crevette  Photo Hippocampe Ailé Savoia S62P en 1922
Vilgénis  Promotion 1949-4952 - Nouvelles photos (31 à 33)
Vilgénis  Au delà des bouchures (Chronique d'une vie) - Pierre Manigault « Mannix »


Cliquez pour les voir toutes avec les liens

À propos de ce site

Livre d'orInformation
Visualisation des messages laissés dans mon livre d'or. À l'aide d'un formulaire, vous pourrez, si vous le désirez, écrire un message.

Effectuée par freefind.com

Fichiers WampserverInformation
Dépôt secondaire Wampserver
Tous les fichiers d'installation de Wampserver
Tous les « addons »
- Apache - PHP - MySQL
- PhpMyAdmin
- Adminer
- PhpSysInfo
etc.

MétauxInformation
Métaux et alliages aéronautiques
L'acier et ses alliages,
l'aluminium et ses alliages (Alpax, Duralumin, Duralinox, Zicral,...),
le magnésium et ses alliages,
le titane et ses alliages.
Propriétés physiques et chimiques.
Traitements thermiques et chimiques. Etc.

Documents - FichiersInformation
Lecture de documents ou
Téléchargement de fichiers (pdf), regroupant les différents thèmes de ce site.

FAQ de fraInformation
La FAQ (Foire Aux Questions) du groupe de discussions fr.rec.aviation

ConcordeInformation
Concorde dans la presse entre 1965 et 2003

Plus de 700 documents
- des coupures de presse, la plupart patiemment récupérées et archivées par un agent Air France passionné de Concorde, Pierre Dumez, père d'un de mes anciens collègues,
- des extraits de revues internes Air France (Briefing, France Aviation, Point Fixe,...), avec l'aimable autorisation d'Air France
- un extrait de Lignes Aériennes, avec l'aimable autorisation de Jacques Darolles
- quelques photographies de matériel,
- des documents divers, comme la brochure du Comité de soutien Concorde d'avril 1974, aimablement communiquée par Francis SAINT PIERRE.
On peut y trouver l'historique en trois étapes, le premier vol, les essais au sol et en vol, les moteurs, la philatélie, la publicité technique et commerciale, le tragique accident du F-BTSC, les modifications, le redécollage et l'arrêt des vols.

Forum des Anciens de VilgénisInformation
Accès direct au forum des Anciens du CIV (Centre d'Intruction de Vilgénis) d'Air France.

ContactInformation
Formulaire à remplir pour vous permettre de m'envoyer vos commentaires, critiques et suggestions sur ce site.

Je suis Manchester
Je suis Paris