Toutes les versions des Constellation
Versions en projet et non fabriquées notées sur fond gris
Nota : BuNo ou BuAer No = Bureau of Aeronautic Number (Numéro de série des avions de l'US Navy)
C-69
(049-39-10)
Conçu à la demande de la TWA équipé de 4 moteurs R-3350-35 de 2 200 ch lorsqu'il fut achevé pour le compte de l'USAAF ; n° constructeur, 1961 ; désigné XC-69 et camouflé en "olive drab", mais doté de l'immatriculation civile NX67900, plus tard NX25600 et finalement 43-10309 ; 22 exemplaires de série C-69-1 (43-10310 à 10317) et C-69-5 (42-94549 à 94561)
C-69CVersion de transport de VIP à partir du C-69. Intérieur modifié. Un seul exemplaire 42-94550
C-69ATransport militaire. Porte de chargement à gauche. Intérieur différent
C-69BTransport de troupes et de fret. Porte de chargement à gauche. Transport des moteurs et équipements des B-29 en Chine
C-69DIdentique au C-69C avec autonomie supérieure. Moteurs différents
ZC-69Désignation attribuée à au moins un C-69 en 1948. (Z = Obsolète)
L.049Constellation, première version commerciale moteurs R-3350-BA1 de 2 200 ch ; poids en charge, 39010 kg puis 40 825 kg et finalement 43 550 kg ; 66 exemplaires construits (n° 2023 à 2088)
L.149Désignation de certains L.049 équipés de réservoirs supplémentaires
L.249Désignation temporaire du projet de bombardier XB-30 dérivé de l'Excalibur
L.349Désignation Lockheed du C69-B
L.449
L.549
Versions de transport de passagers envisagées pendant la guerre et abandonnées en faveur du L.649
L.649Première version purement commerciale construite ; moteurs R-3350-BD1 avec capots modifiés développant une puissance de 2 500 ch ; poids en charge, 44 450 kg ; Premier modèle pouvant recevoir le Speedpak ;14 exemplaires construits, transformés ultérieurement en L-749
L.649AVariante modernisée du L.649, identique mais avec capacité carburant augmentée grâce aux réservoirs supplémentaires ajoutés dans la partie extérieure des ailes ; Masse totale supérieure ; six L.649 ont été transformés
L.749Réservoirs dans les parties extrêmes de la voilure ; poids en charge 47 630 kg ; le ModeL.749A s'en distinguait par ses longerons et ses jambes de train principal renforcées ; 60 exemplaires construits
L.749AVariante du L.749 avec structure renforcée pour compenser l'augmentation du poids maxi au décollage ; 59 exemplaires construits
L.849
L.949
Versions équipées de Turbo Compound abandonnées en faveur du L.1049
L.1049Super Constellation, fuselage allongé de 5,613 m ; moteurs R-3350-CA1 de 2 700 ch ; poids en charge 54 430 kg ; prototype obtenu par transformation du 1961, réimmatriculé N6201C ; hublots rectangulaires ; 24 exemplaires construits (n° 4001 à 4024)
L.1049ADésignation constructeur des WV-2, WV-3 et RC-121D militaires
L.1049BDésignation constructeur des R7V-1, RC-121C et VC-121E militaires
L.1049CPremière version commerciale à moteurs Wright Turbo Compound R-3350-DA1 (872TC-18DA-1) de 3 250 ch ; voilure renforcée ; 48 exemplaires construits
L.1049DVersion transformable en cargo avec deux portes cargos ajoutées sur le côté gauche ; plancher de soute renforcé ; 4 exemplaires construits
L.1049EVersion identique au L.1049C mais avec charge identique au L.1049D ; 28 exemplaires construits
L.1049FDésignation constructeur des 33 C-121C de l'USAF équipés d'un train renforcé
L.1049GVersion la plus construite du Super Constellation ; Nouveaux moteurs Wright 972TC-18DA-3 Turbo Compound ; Possibilité d'emporter des réservoirs supplémentaires en bout d'ailes ; Masse au décollage accrue (63500 kg) ; 102 exemplaires construits
L.1049HVersion finale du Super Constellation, transformable en transport de fret, avec caractéristiques (portes, plancher de soute) du L.1049D ; 53 exemplaires construits
L.1149L.1049G et H avec quatre turbines Allison 501-D2
L.1249Désignation Lockheed du R7V-2/YC-121F. Version civile prévue sous le nom de L.1249B
L.1349Projet non défini
L.1449L.1049G avec turbines et fuselage allongé de 1,4 m
L.1549L.1149 avec fuselage allongé de 2,4 m
L.1649AStarliner Aile allongée et affinée ; Fuselage légèrement allongé ; version à très long rayon d'action avec voilure à grand allongement ; nouvelle disposition des nacelles moteurs, davantage écartées du fuselage ; 44 exemplaires construits
Les versions militaires
C-121AVersion de transport de passagers ou de fret militaire basée sur le L-749. Plancher de cabine renforcé, nez allongé pour recevoir un radar météo. Six exemplaires modernisés en VC-121A de transport de passagers, brièvement désignés PC-121 A (P pour Passenger). Serials: 48-609 à 48-617. 9 exemplaires construits. 48-610 : « Colombine II », 48-613 : « Bataan », 48-614 : « Colombine I »
C-121CVersion de transport destinée à l'USAF basée sur le L-1049F. 20 hublots carrés, deux portes cargos sur le côté gauche du fuselage. 33 exemplaires fabriqués (serials 54-0151 à 54-0183) un autre (54-3840) obtenu par modification d'un RC/TC-121C.
C-121GDésignation des R7V-1 utilisés par l'USAF. 32 exemplaires (Serials: 54-4048 à 54-4079).
C-121JNouvelle désignation du R7V-1 en 1962.
DC-121CModification d'un JC-121C (ex C-121 C) en contrôleur de drones (drone director)
EC-121C aC-121C (serial 540160) équipé d'une gondole vitrée sous le fuselage pouvant contenir deux observateurs.
EC-121C bDésignation des RC-121C en 1962 quand le préfixe « R » (Reconnaissance) est remplacé par « E » (indiquant l'ajout d'équipements électroniques spéciaux).
EC-121DNouvelle désignation du RC-121D en 1962.
EC-121GConversions de quatre EC-121D ou H avec avionique améliorée.
EC-121HAppellation de 42 EC-121D, redésignés EC-121H en 1962 après modernisation de leur électronique embarquée. Sept WV-2 de la Navy subirent des améliorations identiques et reçurent les numéros de série 55-5262 à 55-5268.
EC-121JDésignation de deux EC-121D (s/n 52-3416 et 55-0137) avec équipement amélioré.
EC-121KDésignation du WV-2 à partir de 1962.
EC-121LDésignation du WV-2E à partir de 1962
EC-121MDésignation du WV-2Q à partir de 1962
EC-121NVariante de guerre électronique basée sur le WV-2/EC-121K.
EC-121PEC-121K spécialement modifié pour la détection des sous-marins et la navigation océanique. 22 exemplaires (BuNo. 1 431 84-1 431 89-1 431 99 et 143200 livrés USAF)
EC-121QNouvelle appellation des EC-121D (53-0542, 53-0547, 55-0120 et 55-01281 avec équipement électronique amélioré dans le cadre des missions « Gold Digger ».
EC-121RTrente EC-121K et EC-121P (n° 67-21471 à 21500) de l'US Navy modifiés au profit de l'USAF. Radômes et équipements d'alerte aérienne avancée enlevés. Surnom = Batcat.
EC-121SC-121C porté au standard EC-121Q ELINT/ECM avec Penn. Air National Guard. Six exemplaires modifiés (BuAer : 54-0155/-0159/-0164/-0173/-0180).
EC-121TVariante à l'électronique améliorée obtenue à partir de 22 EC-121D et d'un EC-121H.
ENC-121KNouvelle désignation du NC-121K BuNo. 142192 utilisé pour des essais particuliers.
JC-121CC-121C transformés pour essais de systèmes, notamment électroniques. Nouveaux radômes. Deux exemplaires (Serial n° 54-0160 et 54-0178).
JC-121KEC-121K(BuNo 143196) employé par l'US Army pour des essais d'électronique. Marques de l'US Army mais propriété de la Navy.
JEC-121PTrois EC121P (BuNo. 143189/143189 et 143200) livrés à USAF pour essais spéciaux mais conservent leurs BuNos. (Numéros de série) de la Navy.
NC-121DDésignation du WV-2 BuNo. 143226 livré à l'USAF (serial 56-6956) et transformé dans le cadre du programme « TRAP III ».
NC-121JAppellation de quatre R7V-1/C-121J modifiés en NC-121J spécialisés dans les transmissions radio-télévisées au Vietnam.
NC-121KDésignation de quelques EC-121K et YEC-121K profondément modifiés afin d'effectuer des missions spéciales. Radômes supplémentaires sur et sous l'avant du fuselage. Carénage à l'extrémité arrière, sous l'empennage vertical central. (BuNo. 141292).
NEC-121KDésignation temporaire du YEC-121K (BuNo. 128324)
PO-1WVersion de veille radar basée sur le L-749A
R7V-1Version de transport de l'US Navy basée sur le L-1049B. 72 passagers, huit hublots ronds de chaque côté. 50 exemplaires fabriqués, 32 ensuite cédés à l'USAF sous l'appellation C-121G. Deviennent C-121J en 1962.
R7V-1PUn R7V-1 modifié (131624/« Phoenix 6 ») désignation provisoire. Caméras supplémentaires, transport et surveillance des glaces en Antarctique.
R7V-2Version basée sur le L-1249 prévue pour l'US Navy et équipée de turbopropulseurs. Quatre R7V-2 (BuNo. 131630 et -631/131660 et -661) mis au standard L-1249A avec turbopropulseurs YT-34P-12A. Second contrat du R7V-1 amendé: deux derniers exemplaires modifiés en R7V-2 et deux autres ensuite transférés à USAF en tant que YC-121F (cf. plus bas).
RC-121CVersion de surveillance radar aérienne de l'USAF basée sur le L-1049B (n° constr. 4112 à 4121) prévu à l'origine en tant que WV-2 pour l'US Navy. Redésignés EC-121C en 1962. 10 exemplaires construits (serials 51-3836 à 51-3845).
RC-121DVersion améliorée, à long rayon d'action, d'alerte et de contrôle radar aérien. 73 exemplaires (s/n 52-3411 à 3425/53-0533 à 0556/53-3398 à 3403/54-2304 à 2308/55- 0118 à 0139) fabriqués pour l'USAF. Un exemplaire supplémentaire (54-0183) obtenu en modifiant un C-121 C. Tous rebaptisés EC-121D en 1962.
TC-121CRC-121C transformé en appareil d'entraînement aux missions de veille radar. 9 avions modifiés. Redésignés EC-121C en 1962.
TC-121GQuatre C-121G (54-4050 à 4052 et 54-4058) modifiés en TC-121G, spécialisés dans l'entraînement des équipage. Un exemplaire ensuite transformé en transport de VIP sous le nom de VC-121G.
TC-121JUn exemplaire (n° 51-3841) modifié pour essais d'équipements et recherche électronique.
VC-121BVersion de transport de VIP identique au C-121 A mais dépourvue de porte cargo latérale. 1 exemplaire construit: 48-608.
VC-121CC-121C transformé pourle transport d'état-major/de personnalités (VIP). Quatre exemplaires modifiés (Serial 54-0150 à -0152 et 54-0158).
VC-121ER7V-1(BuNo. 131650) de l'US Navy modifié sur les chaînes de montage, transféré à l'USAF et baptisé « Colombine III », avion de transport présidentiel (serial 53-7885). Hublots carrés, équipements internes spéciaux.
VC-121GVersion de transport de personnalité (VIP) dérivée du C-121 C.
WC-121NDésignation du WV-3 à partir de 1962.
WV-1Version de surveillance aérienne basée sur le L-749A et équipée de deux radômes sur le fuselage et d'un radar météo dans le nez. Dans un premier temps désignée PO-1W. Livraison aout 1949/déc. 1950. Dérives agrandies (2 extér. puis 3) en raison radôme dorsal. Redésigné WV-1 en 1952. Deux exemplaires construits = BuNo. 124437 et 124438.
WV-2Warning Star : version de surveillance radar aérienne destinée à l'US Navy basée sur le L-1049A et briévement désignée PO-2W. Réservoirs en bout d'aile, radômes sur et sous le fuselage, radar météo dans le nez. Devient K-121K en 1962. 142 ex. construits et utilisés par l'US Navy (BuNos 126512, 126513, 128323 à 128326, 131387 à 131392, 135746 à 135761, 137887 à 137890, 141289 à 141333, 143184 à 143230, et 145924 à 145941).
WV-2EWV-2 transformé avec rotodôme sur fuselage et radôme inférieur supprimé. Exemplaire unique (BuNo 125512).
WV-2QWV-2 transformés pour effectuer des missions de CME, désignés EC-121M en 1962. (BuNos 131390 à 131392, 135747, 135749, 135751 et 135752, 135757, 143186, 143209, 145927, 145936 et 145940).
WV-3Appellation de huit WV-2 (BuNos 137391 à 137898) spécialement conçus pour la reconnaissance météo. Le WV-2 n° 141323 fut transformé après sa livraison et devint le neuvième WV-3. Le n° 143198 remplaça le n° 137891 après que ce dernier eut été endommagé par l'ouragan « Cleo ».
YC-121FR7V-2 transférés à l'USAF. Deux exemplaires (53-8157 et 53-8158).
YEC-121KDésignation du NC-121K BuNo. 128324 employé comme banc d'essais de nouveaux équipements.

MÀJ : 02 janvier 2017

Suivi des modificationsInformation
Historique des modifications du site

Les dix dernières modifications

Constellation  Photo F-BAZH avec « cuffs » sur les pieds de pales
Vilgénis  Mise à jour surnoms promotion 1975-1978 (Merci à Patrick Trésorier)
Crevette  Photo Hippocampe Ailé Savoia S62P en 1922
Vilgénis  Promotion 1949-4952 - Nouvelles photos (31 à 33)
Vilgénis  Au delà des bouchures (Chronique d'une vie) - Pierre Manigault « Mannix »
Vilgénis  Photos promotion 1957-1960 - Février 2015 et 2016
Vilgénis  Promotion 1976-1979 - Film démontage Caravelle F-BHHI
Vilgénis  Promotion 1960-1963 - Nouvelles photos (À partir du n° 64)
Bibliothèque  au-dessus de la France en DC3 avion de légende Gilles Bordes-Pagés et Jacques Lumbroso
Vilgénis  Photos repas Promotion 51-54 à Mennecy du 30 avril 2016


Cliquez pour les voir toutes avec les liens

À propos de ce site

Livre d'orInformation
Visualisation des messages laissés dans mon livre d'or. À l'aide d'un formulaire, vous pourrez, si vous le désirez, écrire un message.

Effectuée par freefind.com

Fichiers WampserverInformation
Dépôt secondaire Wampserver
Tous les fichiers d'installation de Wampserver
Tous les « addons »
- Apache - PHP - MySQL
- PhpMyAdmin
- Adminer
- PhpSysInfo
etc.

MétauxInformation
Métaux et alliages aéronautiques
L'acier et ses alliages,
l'aluminium et ses alliages (Alpax, Duralumin, Duralinox, Zicral,...),
le magnésium et ses alliages,
le titane et ses alliages.
Propriétés physiques et chimiques.
Traitements thermiques et chimiques. Etc.

Documents - FichiersInformation
Lecture de documents ou
Téléchargement de fichiers (pdf), regroupant les différents thèmes de ce site.

FAQ de fraInformation
La FAQ (Foire Aux Questions) du groupe de discussions fr.rec.aviation

ConcordeInformation
Concorde dans la presse entre 1965 et 2003

Plus de 700 documents
- des coupures de presse, la plupart patiemment récupérées et archivées par un agent Air France passionné de Concorde, Pierre Dumez, père d'un de mes anciens collègues,
- des extraits de revues internes Air France (Briefing, France Aviation, Point Fixe,...), avec l'aimable autorisation d'Air France
- un extrait de Lignes Aériennes, avec l'aimable autorisation de Jacques Darolles
- quelques photographies de matériel,
- des documents divers, comme la brochure du Comité de soutien Concorde d'avril 1974, aimablement communiquée par Francis SAINT PIERRE.
On peut y trouver l'historique en trois étapes, le premier vol, les essais au sol et en vol, les moteurs, la philatélie, la publicité technique et commerciale, le tragique accident du F-BTSC, les modifications, le redécollage et l'arrêt des vols.

Forum des Anciens de VilgénisInformation
Accès direct au forum des Anciens du CIV (Centre d'Intruction de Vilgénis) d'Air France.

ContactInformation
Formulaire à remplir pour vous permettre de m'envoyer vos commentaires, critiques et suggestions sur ce site.

Je suis Paris