Logo Super G

Constellation L.1049C et L.1049G


Après les L.749, il était logique qu'Air France utilise les L.1049 Super Constellation produits par Lockheed.

Les 749 étant appelés « Constel » dans les hangars et ateliers, le premier L.1049 arrivant à Orly le 28 juin 1953 fut aussitôt nommé le « Super » sans autre qualificatif, pour aller au plus court.

Le Super se différencie du Constel par un ajout d'un tronçon circulaire de 5,64 m. au milieu de la cabine ; enfin, pas exactement au milieu, car constitué de deux tronçons : une section d'une longueur de 3,25 m et d'un diamètre de 3,54 m placée au niveau du bord d'attaque, juste à l'avant du longeron de l'aile ; la seconde placée au niveau du bord de fuite de l'aile, d'une longueur de 2,39 m et d'un diamètre de 3,47 m. Le pare-brise a été redessiné afin de donner à l'équipage une meilleure visibilité et les gouvernes de direction sont plus grandes.

Caractéristiques des L.1049
Envergure : 37,49 mLongueur : 34,65 mHauteur : 7,55 m
MasseVide (kg)Décollage (kg)
1049 C33 47660 328
1049 G34 70062 369

La capacité totale du carburant de 24 890 litres peut être portée à 29 333 litres aves les réservoirs de bout d'aile (Tip-Tank). Seuls la série des F-BHBx pouvait, d'origine, en être équipés. Air France en posssédait deux jeux qui étaient montés à la demande, suivant les courriers à effectuer. Les F-BHMx ne pouvaient pas être équipés de Tip-Tank et ne furent pas modifiés.

L'utilisation des « Tip-Tank » augmentait le rayon d'action d'environ 1300 km, mais diminuait la charge marchande de 3300 kg.

Tous les L.1049 C furent modifiés par Air France afin d'avoir les mêmes poids et la même charge que les L.1049 G, mais sans possibilité de montage de Tip-Tank. À cette occasion, l'inscription Super C fut changée en Super G. Si tout allait bien pour la publicité et la clientèle, il y eut des désagréments pour la maintenance : les circuits et les équipements internes étaient différents et des erreurs furent commises, surtout en escale, et les L.1049 C retournèrent à leur appellation d'origine - Codes IPC (Illustrated Parts Catalog) différents - mais gardèrent le marquage Super G.

La Fiche Technique Avion du F-BGNF monte celui-ci avec un marquage Super C (Et non pas Super G)

La seule différence extérieure entre un 1049C et un 1049G est l'écartement des sondes pitots. Sur le modèle G, les pitots ont été écartés de telle sorte qu'en cas de FOD (Foreign Objet Damage, collision avec des oiseaux) les 2 pitots ne se bouchent pas simultanément.

Pitots sur 1049C

F-BGNJ - Dionysios Occhipinti


Pitots sur 1049C

Pitots sur 1049G

F-BHBK - Musée Air France


Pitots sur 1049G

Les moteurs des Super étaient des Wright Turbo Compound de 3296 CV à 2900 tours. Les L.1049 C étaient équipés du type 972TC18-DA1 et les L.1049 G de 972TC18-DA3. Le mixage était possible sur les C mais pas sur les G. Ces moteurs de deux étoiles de 9 cylindres étaient équipés de 3 turbines entraînées par les gaz d'échappement et transmettaient la puissance recueillie directement sur l'arbre porte-hélice.

Constellation L.1049C F-BGNA

Carte postale


Constellation L.1049C F-BGNA


Les hélices hydromatiques Hamilton, tri-pales, types 43E60-305 sur C et 43H60-305 sur G (ou 43H60-311 pour les hélices nickelées) avaient un diamètre de 4,623 m.

On peut se poser la question : Pourquoi les L.049 et les L.1049, étaient-ils équipés d'hélices hydromatiques Hamilton, les L.749 et les L.1649, d'hélices électriques Curtiss ? La réponse est donnée par les caractéristiques de l'avionneur : les performances constructeur étaient légèrement supérieures avec ce type d'hélice.

Les versions allèrent du Parisien Spécial 32 Passagers sur Paris-New-York à la version haute densité 99 Passagers sur les Paris-Londres.

Parisien (Parisian) et Parisien Spécial (Golden Parisian)

Communiqué Air France - Mars 1953

Des modifications ont été récemment apportées par Air France à l'aménagement des Constellation afin de donner aux passagers un plus grand confort. Depuis le 3 mars le service de luxe Paris-New-York « le Parisien Spécial » est assurée par Air France avec des Constellation équipés à l'avant d'un salon (lounge). Ce salon est constitué par deux banquettes-canapé installées en vis-à-vis, en remplacement des deux premières rangées de sièges babord avant. Ces deux banquettes sont séparés par une table transformable en table de jeu et munies de cendriers et de porte-verres. Le garnissage est en cuir. L'entourage est réalisé en citronnier verni s'harmonisant avec l'intérieur de la cabine. L'ensemble est monté sur rail comme les sièges. Cet aménagement conçu par le Bureau d'Études d'Orly permet aux passagers de se déplacer au cours des longs parcours sans escale. Il constitue un élément de confort auquel la clientèle est sensible et dont la concurrence a déjà su tirer partie (notamment la P.A.A. dont les Stratocruiser comportent au pont inférieur un salon-bar).

Air France réalise progressivement sur les Constellation la suppression du meuble de l'hôtesse qui, situé à tribord arrière, à la hauteur de la porte interdisait le débattement des deux dernières rangées arrière de sièges. L'installation du meuble est reportée sur le vestiaire, à droite de la porte d'entrée des passagers. Cette modification permet de rendre inclinable tous les sièges situés à bâbord (alors que précédemment ceux de la dernière rangée étaient fixes). A noter, d'autre part, qu'en rendant amovible la cloison du vestiaire tribord, il devient également possible de rendre inclinable la dernière rangée de sièges tribord, en version standard tout au moins. On ne doit pas sous-estimer l'importance de cette dernière modification. L'existence de sièges non inclinables était, en effet tant pour les services de ventes d'Air France que pour les services de trafic, une source de difficultés avec les passagers auxquels ces sièges étaient affectés.

Le 19 novembre 1953, avec le Super-Constellation F-BGNI, Air France inaugurait un nouveau service le « Parisien Spécial », sur sa liaison régulière Paris-New York, avec lits, cabines privées et repas gastronomiques. Huit cabines particulières, transformées pour la nuit par les stewards en lit doubles, sont aménagées, ainsi que deux salons avec seize fauteuils-couchettes. C'était la plus luxueuse installation jamais réalisée dans les services aériens. Le personnel navigant était spécialement formé pour cette ligne de prestige.

Dépliant Parisien Spécial - Clic pour grande taille

Musée Air France


Dépliant Air France « Super-Constellation » Parisien et Parisien Spécial - Cliquez sur l'image pour voir le dépliant en grande taille Attention : Taille 3700 x 1834 - 1024 Kio


Les L.1049 furent les premiers avions équipés d'un directeur de vol, Zero-Reader (*) et d'un analyseur de panne : Visualisation sur écran cathodique des vibrations moteur ainsi que des étincelles des bougies, nommé « Spark Analyzer », Analyseur de Moteur Sperry (Sperry Engine Analyzer Ignition Patterns) qui permettaient de déceler la ou les bougies défaillantes.

Communiqué Air France - 1er avril 1952 - Air France commande l'analyseur de vol

La Direction Technique d'Air France a décidé d'équiper les Lockheed 1049 Super Constellation, commandés par la Compagnie Nationale, d'un analyseur de moteur Sperry. Cet appareil fournit en permanence au mécanicien navigant des renseignements précis sur les conditions dans lesquelles s'effectuent l'allumage dans chacun des cylindres des différents moteurs. Il permet de localiser en vol ou au sol les défectuosités de fonctionnement des circuits sans procéder au démontage des connections ou des éléments du système d'allumage. De plus, dans la plupart des cas, il met à même l'équipage de déceler ces défectuosités longtemps avant qu'elles ne deviennent perceptibles par l'examen des instruments classiques. Il est ainsi possible de remédier aux anomalies constatées peu après leur apparition et d'éviter qu'elles ne causent des incidents mécaniques plus importants. On conçoit tous les avantages qu'offre un tel Matériel tant au point de vue de la sécurité que de l'économie de temps et d'argent.

(*) Pendant longtemps après la mise en place des ILS, l'axe de descente a été matérialisé sur les planches de bord par un indicateur à deux aiguilles en quadrature (Zero-Reader) qui indiquaient, par leur décalage de la position centrale, la direction vers laquelle il fallait amener l'aéronef pour rester centré sur l'axe de descente immatériel.

Le F-BHBI est le premier avion Air France équipé d'origine de feux Anti-Collision.

Le F-BHBG est le premier avion équipé par Air France en GV (Grande Visite) de feux Anti-Collision ainsi que l'inscription Air France en grosses lettres, sur le fuselage, en 1956.

Le F-BHBC servit de banc d'évaluation du Radar Doppler qui équipa le B-707.

La modification haute densité consistait à supprimer le poste navigateur et le poste repos équipage et l'écartement des rangées de fauteuils diminua.


Super-G F-BHBA avant livraison

Musée Air France


Constellation « Super-G » L 1049 F-BHBA chez Lockheed à Burbank, avant sa livraison à Air France. Notez les réservoirs supplémentaires en bout d'ailes et le Lockheed C-121 derrière. Le L.1049 fut mis en service le 16 juillet 1953 sur la liaison Paris-New-York en 16h 45 mn.

Les Super-Constellation d'Air France de type L.1049 (24)
MatriculeType reçuMSNArrivée AF
Mise en service
FinHistorique - Remarques
F-BGNAL.1049C-55-81CI n°B.3861
CDN n°21971 15-07-53
IPC b
PEC Burbank 20-06-53
33420 kg 15-07-53 Orly
Retrait AF 03-08-54 à 2479 hdv
4510 28-06-53 - 16-07-53 03-08-54 Détruit par accidentF-BGNA
Détruit par accident
Le 3 août 1954, vol Paris-Mexico via New-York. L'approche ILS sur New-York a été annulée à cause de grosses turbulences, de fortes pluies et d'un plafond très bas. L'équipage a choisi de se dérouter sur Boston, mais un manque de carburant a contraint l'équipage à poser l'avion sur le ventre dans une champ près de Preston USA. L'avion a brûlé, mais sans victimes (29 passagers et 7 membres d'équipage. 2479 hdv
F-BGNBL.1049C-55-81CI n°B.3916
CDN n°21972 09-09-53
IPC b
PEC Burbank 27-07-53
33390 kg 09-09-53 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank 12-11-55
Retrait AF 03-05-63 à 24996 hdv
4511 29-08-53 - 10-09-53 1979 FerrailléF-BGNB
Ferraillé
A été utilisé par Aviasol
Convoyé ORY-TLS le 01-07-63 avec 24988 hdv.
Réformé le 02-11-66.
Ferraillé à Saint Vincent de Tyrosse, Landes en 1979
F-BGNCL.1049C-55-81CI n°B.3920
CDN n°21973 16-09-53
IPC b
PEC 23-08-53
33358 kg 07-09-53 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank le 24-12-55
Modifié Cargo le 18-04-61 à 22333 hdv
Retrait AF le 02-10-67 à 33539 hdv
4512 03-09-53 - 19-09-53 09-08-69 Détruit par accidentF-BGNC
Détruit par accident
Vendu aux Établissements Le Gouvello le 11-06-68, utilisé par Catair à partir du 13-11-68
Le 9 août 1969, vol cargo en route vers Douala. Autorisé pour une approche ILS semi-directe vers Douala. Puis plus aucune communication avec l'appareil. L'épave fut retrouvée trois jours plus tard à 80 km au nord-est de Douala, Cameroun.
F-BGNDL.1049C-55-81CI n°B.3925
CDN n°21974 24-09-53
IPC b
PEC 04-09-53
33975 kg 28-05-56 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank en 56
Modifié Cargo le 14-12-62 à 23902 hdv
Retrait AF le 22-08-65 à 28488 hdv
4513 03-09-53 - 02-10-53 1974 Catair F-BRNHF-BGND
Catair F-BRNH
Exploité par Catair à parir du 9 mars 1971 sous immatriculation F-BRNH
Réformé le 09-08-67
Ferraillé à Cormeilles en 1974
F-BGNEL.1049C-55-81CI n°B.3935
CDN n°21975 24-09-53
IPC b
PEC 17-09-53
34250 kg 01-02-57 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank en 56
Modifié Haute Densité 13-02-62
Retrait AF le 01-10-63 à 23610 hdv
4514 21-09-53 - 26-09-53 1971 Partie avant préservéeF-BGNE
Partie avant préservée
Stocké à Orly hiver 1961/62.
Remis en service puis stocké à Orly d'octobre 1963 à août 1967.
Vendu Établissements J. Godet 09-08-67
Biafran Airlift du Portugal au Biafra sous immatriculation 5N-07G.
Immatriculation française annulée en février 1968.
Stocké à Lisbonne en janvier 1970.
Ferraillé à Lisbonne (LIS-LPPT) en juin 1971.
Section avant préservée au musée TAP de Lisbonne
F-BGNFL.1049C-55-81CI n°B.3948
CDN n°21976 01-10-53
IPC b
PEC 20-09-53
34490 kg 17-01-60 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank en 56
Retrait AF le 02-08-64 à 25722 hdv
4515 26-09-53 - 12-10-53 Préservé (Restaurant)F-BGNF
Préservé (Restaurant)
Convoyé ORY-TLS 10-12-64
Utilisé par Aviasol
Réformé le 02-11-66
Radié le 24-11-66
Préservé comme restaurant à Marquise, près du Touquet
F-BGNGL.1049C-55-81CI n°B.3952
CDN n°21977 09-10-53
IPC b
PEC 02-10-53
33960 kg 08-10-62 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank le 14-01-56
Retrait AF le 02-10-67 à 33918 hdv
4516 06-10-53 - 23-10-53 1979 CatairF-BGNG
Catair
Vendu Établissements Le Gouvello 23-11-67
Vendu M. Meyer 12-06-68
Utilisé par Catair comme cargo
Ferraillé à Nîmes (FNI-LFTW) en 1979
F-BGNHL.1049C-55-81CI n°B.3966
CDN n°21978 29-10-53
IPC b
PEC 23-10-53
33505 kg 29-10-53 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank en 56
Retrait AF le 21-01-65 à 26954 hdv
4517 27-10-53 - 01-11-53 1967 FerrailléF-BGNH
Ferraillé
Réformé le 15-04-66
Radié le 27-04-66
Ferrailé à Orly (ORY-LFPO) en 1967
F-BGNIL.1049C-55-81CI n°B.3970
CDN n°21979 03-11-53
IPC b
PEC 25-10-53
34095 kg 22-06-56 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank le 09-06-56
Modifié cargo le 13-09-62
Retrait AF le 31-12-66 à 29072 hdv
4518 29-10-53 - 12-11-53 1976 Air CamerounF-BGNI
Air Cameroun
Inaugure le 19 novembre 1953 le service « Parisien Spécial »
Loué à Air Cameroun 03-06-67
Dernier suivi AF 26-08-68 30856 hdv
Ferraillé à Nîmes (FNI-LFTW) en 1976
F-BGNJL.1049C-55-81CI n°B.3973
CDN n°21980 10-11-53
IPC b
PEC Burbank 25-10-53
34700 kg 08-01-60 Orly
Modifié 1049 G sans Tip Tank en 56
Modifié haute densité le 07-01-61
Retrait AF le 30-10-63 à 24282 hdv
4519 08-11-53 - 15-11-53 Préservé à NantesF-BGNJ
Préservé à Nantes
Immatriculé temporairement EC-BEN pour TAE (Trabajos Aéreos y Enlaces) d'Espagne mais n'a jamais volé sous ces couleurs (Voir photo ci-dessous)
Radié le 18-08-67
Air Fret F-BRAD 08-08-67
Loué au gouvernement du Biafra du 07-09-68 à novembre 69
Repris par Catair jusqu'en 1974
Préservé à Nantes (NTE-LFRS)
Récemment déplacé pour une meilleure protection
2007 - Restauré aux couleurs AF
F-BHBAL.1049G-82-98CI n°B.4515
CDN n°22335 06-07-55
IPC Y
PEC 07-07-55
34485 kg 09-08-55 Orly
Retrait AF le 29-03-63 à 18974 hdv
4620 14-07-55 - 17-08-55 1976 FerrailléF-BHBA
Ferraillé
Utilisé par Aviasol
Réformé le 02-11-66
Radié le 24-11-66
Démonté en 1967 et transporté à Caltelnaudary pour un parc d'attraction. Ferraillé à Castelnaudary en 1976
F-BHBBL.1049G-82-98CI n°B.4533
CDN n°22336 06-07-55
IPC Y
PEC 29-07-55
34740 kg 11-05-57 Orly
Modifié haute densité 99 PAX le 03-09-60
Retrait AF le 02-10-67 à 24621 hdv
4621 31-07-55 - 22-08-55 1973 Air FretF-BHBB
Air Fret
Vendu Établissements Le Gouvello 23-11-67
Vendu Air Fret 11-06-68
Radié le 28-01-70
Ferraillé à Nîmes en 1973
F-BHBCL.1049G-82-98CI n°B.4547
CDN n°22337 16-08-55
IPC Y
PEC 09-08-55
35185 kg 11-05-59 Orly
Retrait AF le 19-08-60 à 16452 hdv
4622 13-08-55 - 31-08-55 29-08-60 Détruit par accidentF-BHBC
Détruit par accident
Vol AF343 Paris Abidjan via Dakar
L'équipage effectue une procédure d'approche piste 01 ; approche annuléé
Après avoir refusé une approche piste 30, le pilote décide d'effectuer un circuit d'attente pour attendre de meilleures conditions météo.
Peu de temps après 06:41, une autre tentative est effectuée pour atterrir piste 01.
Après avoir communiqué sa descente à 06:47, l'avion disparu dans la pluie et s'écrasa dans la mer à 2400 m du phare de Mamelles.
F-BHBDL.1049G-82-98CI n°B.4553
CDN n°22338 01-09-55
IPC Y
PEC 29-07-55
34570 kg 19-05-55 Orly
Modifié haute densité le 26-11-60
Retrait AF le 01-01-66 à 23297 hdv
4623 24-08-55 - 11-09-55 1967 FerrailléF-BHBD
Ferraillé
Convoyé ORY-TLS le 07-11-66
Réformé 10-05-67
Ferraillé à Toulouse Blagnac (TLS-LFBO) le 10-05-67
F-BHBEL.1049G-82-98CI n°B.4560
CDN n°22339 19-10-55
IPC Y
PEC 31-08-55
34874 kg 12-09-57 Orly
Retrait AF le 15-01-67 à 19335 hdv
4624 03-09-55 - 26-09-55 1973 FerrailléF-BHBE
Ferraillé
Vendu Établissements Le Gouvello 23-11-67
Utilisé par CATAIR
Radié le 09-03-71
Ferraillé à Cormeilles en 1973
F-BHBFL.1049G-82-98CI n°B.4585
CDN n°22340 17-10-55
IPC Y
PEC 03-10-55
34845 kg 10-10-57 Orly
Modifié haute densité le 06-11-60
Retrait AF le 24-09-62 à 19436 hdv
4625 07-10-55 - 28-10-55 1967 FerrailléF-BHBF
Ferraillé
Réformé le 15-04-66
Radié le 27-04-66
Ferraillé à Orly (ORY-LFIO) en 1967
F-BHBGL.1049G-82-98CI n°B.4596
CDN n°22341 28-10-55
IPC Y
PEC 10-10-55
34970 kg 22-10-59 Orly
Retrait AF le 14-12-62 à 18908 hdv
4626 20-10-55 - 04-11-55 Préservé (Parking Dancing)F-BHBG
Préservé (Parking Dancing)
Réformé le 07-11-66
Radié le 24-11-66
Sur parking Orly 1961-62
Avril 1963 stocké à Toulouse.
Retour parking Orly jusqu'en 1968.
Vendu à un particulier pour en faire un restaurant à La Roche-Bernard.
1976 à Vannes, Morbihan.
Le propriétaire le fait déplacer sur le parking du dancing « Le Moulin » sur la D-765 à Ploneis, près de Quimper
S'y trouve toujours, mais bien dégradé.
F-BHBHL.1049G-82-98CI n°B.4649
CDN n°22342 28-10-55
IPC Y
PEC 02-12-55
35170 kg 13-02-56 Orly
Retrait AF le 26-11-63 à 18133 hdv
4627 09-12-55 - 14-01-56 1967 FerrailléF-BHBH
Ferraillé
Réformé le 05-05-66
Radié le 08-06-66
Utilisé par Aviasol
Ferraillé à Orly (ORY-LFIO) en 1967
F-BHBIL.1049G-82-98CI n°B.4727
CDN n°22343 15-03-56
IPC Y
PEC 23-02-56
34625 kg 13-02-56 Orly
Retrait AF le 02-10-67 à 22254 hdv
4634 29-02-56 - 14-03-56 1969 Air FretF-BHBI
Air Fret
Radié le 12-11-69
Vendu Établissements Le Gouvello 23-11-67
Vendu Air Fret 05-04-68
Gouvernement du Biafra
Phoenix Air Transport
Ferraillé à Arrecife (Lanzarote), Espagne (ACE-GCRR)
F-BHBJL.1049G-82-98CI n°B.4784
CDN n°22344 22-05-56
IPC HH
PEC 03-05-56
35080 kg 02-04-58 Orly
Modifié haute densité 24-09-60
Retrait AF le 03-10-62 à 16881 hdv
4639 09-05-56 - 23-05-56 1967 FerrailléF-BHBJ
Ferraillé
Réformé le 05-05-66
Ferrailé à Orly (ORY-LFIO) en 1967
F-BHMIL.1049G-82-98CI n°B.5092
CDN n°22629 16-01-57
IPC NN
PEC 26-12-56
34420 kg 04-12-56 Burbank
Retrait AF le 22-11-66 à 15750 hdv
4668 31-12-56 - 09-01-57 1975 FerailléF-BHMI
Feraillé
Vendu Établissements Le Gouvello 23-11-67
Muté M. Meyer 14-12-67br>Muté Catair 01-07-68
Ferraillé à Cormeilles en 1975
F-BHMJL.1049G-82-98CI n°B.5104
CDN n°22630 24-01-57
IPC NN
PEC 27-12-56
34615 kg 13-10-60 Orly
Modifié haute densité 16-10-60
Retrait AF le 30-12-62 à 14996 hdv
4669 04-01-57 - 11-01-57 1978 FerrailléF-BHMJ
Ferraillé
Réformé le 02-11-66
Utilisé par Aviasol
Est devenu un bar près de Strasbourg
Ferraillé à Strasbourg en 1978
F-BHMKL.1049G-82-98CI n°B.5112
CDN n°22631 31-01-57
IPC NN
PEC 22-01-57
34440 kg 08-01-57 Burbank
Retrait AF le 06-12-57 à 3078 hdv
4670 25-01-57 - 08-02-57 06-12-57 Détruit par accidentF-BHMK
Détruit par accident
Prévision de vol d'essais au cours desquels quatre atterrissages de nuit devaient être effectués.
Le plafond était de 60 pieds et la visibilité de 1800 m lors de l'approche du quatrième atterrissage.
Procédure d'approche normale ILS-GCA sur piste 26L lorque l'avion s'inclina fortement vers la gauche, toucha brièvement la piste et revola puis s'écrasa sur la piste et pris feu.
F-BHMLL.1049G-82-98CI n°B.5127
CDN n°22632 14-02-57
IPC NN
PEC 04-02-57
34470 kg 19-12-58 Orly
Modifié haute densité 15-10-65
Retrait AF le 02-10-67 à 15568 hdv
4671 07-02-57 - 08-02-57 PréservéF-BHML
Préservé
Vendu Étblissements Le Gouvello 23-11-67
Vendu Air Fret 08-03-68
Loué à Tunisair
Air Classik (Allemagne) sous immatriculation fantaisiste D-ADAM
Lufthansa sous immatriculation fantaisiste D-ALAP pour exhibition à Dusseldorf, puis D-ALEM pour Francfort
Préservé à Munich (MUC-EDDM)
CI = Certificat d'Immatriculation - CDN = Certificat De Navigabilité - hdv = Heures De Vol
IPC = Illustrated Parts Catalog - PEC = Prise En Charge

L.1049 EC-BEN - Clic pour grande taille

Photo Jacques Gilbert


L.1049 EC-BEN (ex F-BGNJ) - Bien que peint aux couleurs TAE, n'a jamais volé sous celles-ci
Orly-Nord Direction du Matériel Air France - Janvier 1967



Plusieurs Super, les F-BHBB, F-BHBE, F-BHBI, F-BHMI et F-BHML ont été affrètés par la SAFA (Société Aérienne Française d'Affrètement) crée en 1966 comme filiale à la fois d'Air France (80% des parts) et d'Air Inter (20% des parts). En 1970, elle est rebaptisée ACI (Air Charter International).

Transformation en cargo

France Aviation L.1049 Cargos

France Aviation Juillet 1961 - Musée Air France - Gallica


Cliquez pour grande dimensions et texte complet

Trois Super C, les F-BGNC - D et I ont été modifiés en cargo. Une grande porte est percée à l'arrière, le fuselage partiellement renforcé, le plancher et sa structure remplacés par des éléments plus robustes, la cloison avant rendue mobile, ce qui rend le chargement par la porte avant aisé, la cabine est aménagée pour donner de grandes facilités et une grande souplesse d'utilisation.

Il est possible d'équiper rapidement ces appareils en transport passagers ou en transport mixte. Ainsi modifié, le L.1049 C devient un cargo aux performances rentables, offrant de nombreuses facilités d'exploitation.

Ses principales caractéristiques sont :

* Nota : Lorsque les Super-Constellation sont utilisés en transport cargo pur, les masses maximum sans essence et à l'atterrisage sont augmentés de 2350 kg.


MÀJ : 20 juin 2017

Suivi des modificationsInformation
Historique des modifications du site

Les dix dernières modifications

Vilgénis  Photos 57e anniversaire promotion 60-63
Bibliothèque  Science & Vie Hors Série - Spécial Aviation 2017
Passion  Le Multiplex sur B747
Vilgénis  Photos repas Promotion 51-54 à Mennecy du 22 avril 2017
Vilgénis  Décès Jean-Louis Rattier, premier chef de centre.
Constellation  Photo F-BAZH avec « cuffs » sur les pieds de pales
Vilgénis  Mise à jour surnoms promotion 1975-1978 (Merci à Patrick Trésorier)
Crevette  Photo Hippocampe Ailé Savoia S62P en 1922
Vilgénis  Promotion 1949-4952 - Nouvelles photos (31 à 33)
Vilgénis  Au delà des bouchures (Chronique d'une vie) - Pierre Manigault « Mannix »


Cliquez pour les voir toutes avec les liens

À propos de ce site

Livre d'orInformation
Visualisation des messages laissés dans mon livre d'or. À l'aide d'un formulaire, vous pourrez, si vous le désirez, écrire un message.

Effectuée par freefind.com

Fichiers WampserverInformation
Dépôt secondaire Wampserver
Tous les fichiers d'installation de Wampserver
Tous les « addons »
- Apache - PHP - MySQL
- PhpMyAdmin
- Adminer
- PhpSysInfo
etc.

MétauxInformation
Métaux et alliages aéronautiques
L'acier et ses alliages,
l'aluminium et ses alliages (Alpax, Duralumin, Duralinox, Zicral,...),
le magnésium et ses alliages,
le titane et ses alliages.
Propriétés physiques et chimiques.
Traitements thermiques et chimiques. Etc.

Documents - FichiersInformation
Lecture de documents ou
Téléchargement de fichiers (pdf), regroupant les différents thèmes de ce site.

FAQ de fraInformation
La FAQ (Foire Aux Questions) du groupe de discussions fr.rec.aviation

ConcordeInformation
Concorde dans la presse entre 1965 et 2003

Plus de 700 documents
- des coupures de presse, la plupart patiemment récupérées et archivées par un agent Air France passionné de Concorde, Pierre Dumez, père d'un de mes anciens collègues,
- des extraits de revues internes Air France (Briefing, France Aviation, Point Fixe,...), avec l'aimable autorisation d'Air France
- un extrait de Lignes Aériennes, avec l'aimable autorisation de Jacques Darolles
- quelques photographies de matériel,
- des documents divers, comme la brochure du Comité de soutien Concorde d'avril 1974, aimablement communiquée par Francis SAINT PIERRE.
On peut y trouver l'historique en trois étapes, le premier vol, les essais au sol et en vol, les moteurs, la philatélie, la publicité technique et commerciale, le tragique accident du F-BTSC, les modifications, le redécollage et l'arrêt des vols.

Forum des Anciens de VilgénisInformation
Accès direct au forum des Anciens du CIV (Centre d'Intruction de Vilgénis) d'Air France.

ContactInformation
Formulaire à remplir pour vous permettre de m'envoyer vos commentaires, critiques et suggestions sur ce site.

Je suis Manchester
Je suis Paris